Parmi les 26 candidats au concours du projet Ville-Port, 4 ont été retenus par le jury : Egis est retenu dans l’équipe des architectes barcelonais OAB. Ce projet ambitieux et structurant pour la ville de La Grande-Motte sollicitera les multiples expertises d’Egis en ingénierie urbaine, portuaire, environnementale et de bâtiment.

4 équipes retenues : l’Office of Architecture in Barcelona (OAB), 2Portzamparc, le danois Cobe ou François Leclercq. Egis, quant à elle, a été retenue dans le groupement dirigé par OAB l’agence d’architecture barcelonaise (mandataire) aux cotés de Gautier&Conquet, les Eclaireurs et Nicaya.

Le lauréat du concours sera désigné par le jury à la fin du premier semestre 2018.

Les enjeux au cœur du projet

Concevoir des villes durables, résilientes, intégrer les énergies renouvelable, accompagner les transitions écologique et démographique : voilà ce qui nous motive chez Egis et donne du sens à notre travail. Ces transformations à l’œuvre sont autant d’opportunités pour nous d’imaginer et concevoir la future « Ville-Port »  de la Grande-Motte, en mettant à profit toute notre expérience d’ingénieriste autour des projets de villes, de ports et de bâtiments.

Au cœur du projet Ville-Port s’intègrent des enjeux concrets pour répondre aux besoins de développement sociétal, économique et urbain : l’extension de l’offre plaisance portuaire et la création d’une offre d’habitat et de service d’environ 500 logements. Il s’agit aussi d’intensifier l’usage des espaces publics autour du port, et de manière plus générale de renforcer l’économie du nautisme et de la plaisance.

Un investissement de 42,8 M

Le projet prévoit la construction d'un nouveau bassin à flot de 400 unités. Il sera créé une zone technique (3,2 ha, dont 18 000 m2 de bâti), où seront transférées les 25 entreprises positionnées sur la zone actuelle.

Les autres aménagements porteront sur la sécurisation du plan d'eau, la mise à niveau de l'offre de services liés à la plaisance, et la création d'un pôle nautique regroupant l’école de voile, le Yacht Club, le Centre d’Entraînement Méditerranée, les clubs de plongée Une nouvelle offre d'habitat est intégrée au projet après le transfert de la zone technique, riche de 500 à 550 nouveaux logements, "conçus dans l'esprit balladurien »,du nom de Jean Balladur, concepteur de la station balnéaire". Une part significative de ces logements sera dédiée à l’habitat social et à l’accession abordable afin de répondre aux besoins de logement permanents et d’attirer de jeunes ménages.

Le coût prévisionnel du projet s’élève à 42,8 M€ HT, dont 21,6 M€ pour les aménagements portuaires, 8,9 M€ pour les aménagements urbains, et 12,3 M€ pour les travaux sur la zone technique nautique.

La multi-compétence d’Egis

Ce projet illustre les compétences multiples du groupe. Les équipes Egis sollicitées détiennent l’ensemble des expertises techniques requises :

  • Egis expert en ingénierie urbaine.
    Parmi nos références : aménagement du quartier du Port de Fréjus et aménagement de l’esplanade du Pré aux pêcheurs à Antibes.
     
  • Egis expert en ingénierie portuaire.
    Parmi nos références : aménagement du pôle nautique de Canet-en-Roussillon et le projet d’ urbanisation en mer au droit de l'Anse du Portier à Monaco.
     
  • Egis expert en ingénierie du bâtiment.
    Parmi nos références : la gare maritime de la Joliette,
     
  • Egis conseil en ingénierie réglementaire et en programmation urbaine.
     
  • Le domaine d’activité Ville pilote l’ensemble des compétences transverses d’Egis sur ce projet.

C’est ce très beau projet pour la Grande-Motte que le groupement OAB avec Egis et l’ensemble des cotraitants se sont engagés à remporter !

la nouvelle marque dédiée au contrôle du stationnement en voirie

C’est sous la nouvelle marque Moovia, que les partenaires Urbis Park Services et Egis, assureront à compter du 1er janvier 2018 et pour les 6 années à venir, le contrôle du stationnement et de la gestion des recours administratifs préalables obligatoires des 8e, 9e, 10e, 17e, 18e, et 19e arrondissements de Paris mais également dans près d’une dizaine d’autres collectivités en France, dont Bordeaux et Nice, soit plus de 115 000 places contrôlées en voirie.

Le 1er janvier 2018 entrera en effet en vigueur la disposition de la loi dite MAPTAM (Modernisation de l’action publique et d’affirmation des métropoles) de 2014 qui instaure la municipalisation du stationnement en voirie permettant aux collectivités de confier le contrôle du stationnement à des sociétés privées. Plusieurs villes ont déjà mené des appels d’offres afin de choisir le tiers privé qui assurera cette mission.

Pour répondre à cette demande nouvelle, Urbis Park Services, filiale de Transdev, et Egis ont décidé d’unir leurs expertises, sous l’égide de leur actionnaire commun, la Caisse des Dépôts, dont l’ambition est de devenir le partenaire de référence des villes et territoires intelligents, "pour une Smart City d’intérêt général".

Les partenaires ont la volonté d’étendre rapidement leurs activités sur le territoire français mais aussi à l’international et d’imposer Moovia comme une marque de référence en matière de contrôle du stationnement.

Pour Xavier Heulin, Président d’Urbis Park Services, « Moovia associe l’idée de mouvement à celle de la rue. Mieux stationner en ville, grâce au changement de comportement des automobilistes, lié aux nouvelles modalités de contrôle, se traduira en effet par des rues plus fluides, avec davantage de rotation de véhicules, et donc la possibilité de trouver une place plus rapidement. »

Selon Pascal Lemonnier, Directeur Commercial d’Egis Projects, « Moovia s’engage à faciliter le parcours des usagers par la pédagogie et la communication afin d’améliorer le paiement spontané du stationnement en voirie tout en procédant à un contrôle responsable et efficace. C’est tout l’enjeu de la réforme. »

© Egis - Christophe Laumet

Le marché global de performance (Conception, Réalisation, Exploitation et Maintenance) pour le premier projet de téléphérique à St Denis de La Réunion a été attribué par la CINOR (Communauté Intercommunale du Nord de la Réunion) au groupement FILAO constitué de POMA, mandataire du groupement, Egis, Atelier Architecte et Atelier Richez, SOGEA Réunion, ainsi que la SODIPARC et ISR pour respectivement l’exploitation et la maintenance.

Le premier téléphérique urbain de la Réunion

Ce projet rentre dans le cadre du Plan de déplacement urbain de l’agglomération et devrait contribuer à améliorer les déplacements toujours difficiles aux abords de la ville. En effet, la CINOR regroupant les communes de Saint-Denis, Sainte-Marie et Sainte-Suzanne, veut faire émerger de nouveaux moyens de transports collectifs « innovants », comme le téléphérique.

Le projet consiste donc à construire un système téléporté de 5 stations permettant de relier les quartiers de Bois-de-Nèfles, situé sur les hauteurs de Saint-Denis, et du Chaudron, proche du littoral. Il permettra de transporter environ 6000 passagers par jour et devrait être mis en service en fin 2019.

Un projet clé en main pour Egis

Le groupement FILAO est en charge :

  • du système de transport par câble (appareil monocâble, véhicules, PCC, GTC, courants faibles, énergie, garage atelier…) ;
  • des ouvrages et équipements connexes au système (pylônes, stations, locaux techniques et d’exploitation, réseaux…) ;
  • des aménagements de voirie, de rabattement et de cheminement autour des stations (et des pylônes pour les questions de maintenance).

Les prestations relevant du groupe Egis concerneront les missions d’ingénierie de groupement, de management de projet et de livraison d’équipement courants forts, courants faibles en clé-en-main.

Egis acteur majeur du téléphérique urbain

Ce nouveau contrat permet à Egis de confirmer sa position d’acteur majeur du transport urbain par câble. En pleine expansion en milieu urbain, ce mode de transport apporte une réponse efficace et économique aux problèmes complexes de franchissement.

Spécialisé dans la conception de projets de transports urbains innovants, Egis conçoit déjà depuis plusieurs années des solutions de transport par câble : l’expertise d’Egis en la matière comprend l’aide à la maîtrise d’ouvrage (AMO), l’ingénierie et la réalisation d’équipements clé en main.

Les exemples de transport urbain par câble comme au Caire, à Orléans ou Brest, illustrent bien la façon dont Egis sait accompagner les décideurs, en France comme à l’international, dans la définition de leur projet de transport de la conception jusqu’à la mise en service. Ces références significatives aux enjeux très différents attestent des  compétences et du savoir-faire d’Egis en matière de transport par câble et font d’Egis un acteur majeur dans le domaine.

Le 10 décembre, le premier tronçon de la ligne 1 du tramway de Luxembourg a été mis en service après moins de 3 ans d’études et de travaux. Ce tronçon, d’une longueur de 4 km, relie Luxexpo au Pafendall-Rout Bréck (Pont Rouge) et dessert 8 stations. Egis est mandataire du groupement de maîtrise d’œuvre de ce projet.

Ce dimanche 10 décembre, les luxembourgeois ont pu assister à la mise en service du  premier tronçon de ligne de tramway de Luxembourg.

Ce premier tronçon relie Luxexpo à Pafendall – Rout Bréck (Pont Rouge), en desservant le quartier du Kirchberg au nord-est de la ville. Cette première mise en service permettra de relier les zones où se concentre une partie importante de l’activité économique de Luxembourg et les institutions européennes.  La totalité de ce tronçon est composée de 8 stations, sur une longueur de ligne de 4 km ainsi que d’un centre de maintenance et de remisage des rames. Ce tronçon assure la correspondance avec le funiculaire et la nouvelle gare de chemin de fer assurant ainsi une meilleure desserte du plateau du Kirchberg qui regroupe de nombreux emplois.

Une fois prolongée vers le centre-ville, la ligne de tramway comprendra une section de 3,6 km sans ligne aérienne de contact avec une alimentation par biberonnage en station (injection rapide d’énergie par le sol durant l’arrêt en station).

Un pari réussi !

La date de mise en service d’un premier tronçon  était le pari lancé par la société en charge de la réalisation du projet – Luxtram - depuis le début des études, en février 2015.  Ce challenge a été remporté à la satisfaction du gouvernement et de la ville de Luxembourg, les actionnaires de Luxtram.

Ce tramway circule tous les jours dès 04:42, en semaine. Le parc tramways de Luxtram est composé de 9 rames de 45 m (de 7 modules), pouvant accueillir jusqu’à 420 voyageurs et le temps de trajet sur ce premier tronçon enregistre une durée de 11 minutes.

Une maîtrise d’œuvre signée Egis

Depuis février 2015, Egis est mandataire du groupement de maîtrise d’œuvre du tramway de Luxembourg. Ce groupement est composé de l’atelier Villes & Paysages, filiale Egis, et des sociétés luxembourgeoises Paul Wurth Geprolux, Luxplan SA, Beng architectes associés, et Felgen.

Le groupement assure la maîtrise d’œuvre complète du projet, intégrant la conception du projet, la rédaction et la passation des marchés de travaux,  leur suivi et leur réception y compris la phase essais ainsi que l’OPC (ordonnancement, pilotage et coordination) et la sécurité.

Ces missions portent sur :

  • le système de transport,
  • l’ensemble des systèmes d’exploitation,  
  • les réseaux, 
  • la totalité des aménagements urbains du centre-ville de façade à façade

Ce succès est une grande fierté pour le groupement de maîtrise d’œuvre dirigée par Egis !

La mise en service du deuxième tronçon est prévue courant 2019-2020. Le réseau s’étendra alors au sud jusqu’à la station Lycée Bonnevoie. Les 6 stations additionnelles desserviront notamment les quartiers : Hamilus, la gare centrale de la ville et Bonnevoie.

En 2021, la ligne de tramway s’étendra au nord et au sud de la ville, permettant de relier  l'aéroport de Luxembourg-Findel au futur stade national de  football à la Cloche d'Or. La longueur totale de la ligne sera alors 16,2 km et comprendra 24 stations.

Cette ligne de tramway est un véritable tracé multimodal, puisqu’elle desservira les gares et l’aéroport, permettant également des correspondances avec les pôles d’échange bus (de Ville et régionaux) et le funiculaire de la ville.

Le 13 décembre 2017 - Parc des expositions à Porte de Versailles

Le forum ESTP est le rendez-vous incontournable pour rencontrer les professionnels du monde du BTP, de l'ingénierie, de l'industrie, de l'environnement et du conseil.

Pour cette 38ème édition, 150 entreprises et institutions de prestige et 5 000 visiteurs sont attendus !

Vous souhaitez développer votre créativité, participer à des projets collectifs ambitieux ? Venez rencontrer nos équipes sur le stand E15 !

Nos recruteurs seront là pour vous présenter les nombreuses opportunités d’emplois et de stages en France et à l’international.

Entrée libre de 9h à 17h
Porte de Versailles, Paris Expo, Hall 5
1 place de la porte de Versailles, 75015 Paris

Pour plus d'informations :  https://www.forumestp.fr

L’Asset Management concerne toutes les activités liées à la préservation de l'intégrité du patrimoine (programmation de travaux, processus d’entretien, de mise à niveau et de renouvellement de l’infrastructure), en s’appuyant notamment sur des systèmes de gestion de bases de données.

Fort de ses 20 ans d’expérience dans le développement de logiciels d’Asset Management pour le domaine routier et de son expertise en renouvellement de voies tramway, Egis propose désormais un logiciel d’Asset Management dédié aux lignes de tramway.

Découvrir notre vidéo

Le Geste d’Or 2017 qui récompense des restaurations remarquables dans le domaine Architecture, Urbanisme et Société a été attribué à la rénovation du quadrilatère Richelieu de la Bibliothèque Nationale de France (BNF). Sur ce projet, Egis assure la maîtrise d'œuvre tous corps d'état.

Le Geste d’or promeut le bon geste intégrant le traitement durable, les ressources humaines comprenant les bâtisseurs et les usagers, et une ingénierie financière équilibrée.

La remise du prix aura lieu le 16 janvier 2018 dans l’enceinte de la Bibliothèque nationale de France en présence du lauréat du grand prix 2016.

 

Crédit photo : T.Shimmura

6 au 8 décembre au Palais des Congrès de Paris

Le SIMI est le rendez-vous d’affaires de référence pour les acteurs de l’industrie immobilière en France. Il rassemble durant 3 jours près de 26 000 professionnels et 420 exposants constituant l’intégralité de l’offre immobilière et foncière, mais aussi l’ensemble des services associés à l’immobilier et l’entreprise.

Le 55 rue Amsterdam à Paris est nominé pour le Grand Prix du SIMI

Pour cette édition 2017, l'ensemble immobilier du 55 rue Amsterdam à Paris est nominé pour le Grand Prix du SIMI dans la catégorie "immeuble de bureaux rénovés".

Sur cette réhabilitation réalisée pour Gecina avec les architectes Naud & Poux, Egis a assuré les missions d’ingénierie technique, de désamiantage et de Building Information Modeling (BIM) Structure.

Egis vous donne rendez-vous sur le stand n°E86 - niveau II, le jeudi 7 décembre à 17h30 pour notre cocktail.

 

> Pour plus d’infos sur l’événement : http://www.salonsimi.com

 

Le comité de parties prenantes Egis s’est réuni le 1er décembre dernier pour échanger autour de deux sujets clés que sont la ville bas carbone et la construction bois.

Ce sont respectivement Raphaël Ménard, directeur de la prospective Egis et François Consigny, directeur général Elioth qui se sont prêtés au jeu des questions réponses avec nos invités.

  • Pour le débat sur la ville bas carbone, Raphaël Ménard s’est appuyé sur l’étude prospective "Paris change d’ère"
  • Pour la construction bois, François Consigny a utilisé l’exemple du bâtiment Wood Up, un immeuble de logements étudiants en R+16 avec une structure entièrement en bois.

Pour en savoir plus sur notre comité de parties prenantes externes et internes (ses objectifs, sa composition, les sujets débattus), consultez la synthèse des sujets abordés 2010 à 2017

> Pour aller plus loin, consultez notre site Internet RSE

Timothy Philips won the ITS Australia Young Professional Award for his activities as maintenance engineer on the Legacy Way project maintained by Egis Road Operation in Brisbane. Tim has provided innovative engineering solutions to ensure all incorporated intelligent transport systems, implemented in the tunnel project, work in harmony.

Legacy Way is a 7 km long expressway, including two 4.6 km tunnels (one in each direction) linking the Western Expressway to the Brisbane inner ring road.

Pages