Egis will be present at Innotrans exhibition from September 18 to September 21 in Berlin, visit us on our stand n°110 hall 5.2.

We are pleased to organize a cocktail reception the Wednesday 19th September at 12 pm, on our stand to celebrate our 50th anniversary in the area of urban and railway transportation with the presence of Olivier Bouvart, CEO of Egis Rail.

Featuring 41 exhibition halls and a unique Outdoor Display, Innotrans is the leading international trade fair for transport technology. This is where inspiring innovations and ground-breaking world debuts have been adding a valuable driving force to the global rail industry for 20 years. And this is reflected in the steadily increasing exhibition area and the growing numbers of trade visitors and first-time exhibitors.

With cutting edge products and services, Innotrans attracted more than 137,300 trade visitors from 119 countries in 2016. The exhibition has become a permanent date in the industry's calendar and the leading global platform for building and maintaining business contacts.

Contact: Bruno LAPEYRIE, Senior VP – Business & Strategy – Egis Rail

Web site: http://www.innotrans.de/en/

Program: http://www.innotrans.de/en/Visitors/Events/index.jsp

Egis sera présent sur le salon Innotrans du 18 au 21 septembre 2018 à Berlin : retrouvez-nous sur le stand n°110 Hall 5.2.

Nous avons le plaisir d’organiser un cocktail sur notre stand le mercredi 19 septembre à 12h pour célébrer l’anniversaire de nos 50 ans d’expérience dans les transports urbains et ferroviaires, en présence d’Olivier BOUVART, directeur général d’Egis Rail.

Avec ses 41 halls d‘exposition et son statique unique de 3 500 mètres de voies, le salon Innotrans, salon professionnel et international des technologies du rail, est le salon des superlatifs. Le secteur ferroviaire global vient s’inspirer à Berlin depuis 20 ans et découvrir des innovations impressionnantes et des premières mondiales prometteuses. La surface d’exposition toujours croissante ainsi que le nombre de primo-exposants et de visiteurs professionnels en augmentation en est le reflet.

L’offre que propose Innotrans est à la pointe du progrès. L’édition 2016 a connu un record d‘affluence : 137 391 visiteurs professionnels internationaux, venus de 119 pays. Innotrans est le rendez-vous incontournable pour le secteur des transports et la plateforme globale pour initier de nouvelles relations commerciales ou entretenir des relations existantes : une belle occasion pour Egis de promouvoir nos compétences et références.

En savoir plus : http://www.innotrans.de/en/

Programme : http://www.innotrans.de/en/Visitors/Events/index.jsp

Contact : Bruno LAPEYRIE,  Directeur commercial et stratégie, Egis Rail

Première mise en service pour le tramway de Nice ! Le 30 juin a eu lieu l’inauguration et la mise en service du premier tronçon des nouvelles lignes de tramway de Nice, en présence de Christian Estrosi, Maire de Nice, Président de la Métropole, Président délégué de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Première mise en service pour la ligne 2

Après plusieurs mois de travaux, le tronçon Cadam Magnan de la ligne 2 du tramway de Nice a été mis en service le samedi 30 juin 2018. La ligne 2 (ouest–est) du tramway a pour objectif l’amélioration de l’offre de transport dans le bassin métropolitain de Nice Côte d’Azur.

Longue de 11,3 km et composée de 20 stations, la ligne suit l’axe ouest–est de la ville, avec deux branches à l’ouest :

  • une branche nord de 1,7 km vers la plaine du Var, allant de Saint-Augustin à Nikaïa et au Centre Administratif Départemental (CADAM)
  • une branche Sud de 1,9 km desservant les deux terminaux de l’aéroport depuis Saint-Augustin.

La ligne se poursuit sur un tronc commun de 7,7 km, depuis le futur pôle multimodal de Saint-Augustin à l’ouest vers les quartiers est. Elle continue sa route dans le centre-ville en souterrain (4 stations) jusqu’au port de Nice. Point d’orgue des travaux débutés en octobre 2013, le premier tronçon mis en service ce 30 juin comprend 11 stations, depuis le début de la ligne à la station Cadam jusqu’à la station Magnan, le long de la côte.

A l’occasion de l’inauguration de ce premier tronçon, la ligne 2 du tramway de Nice sera gratuite jusqu’au 2 septembre. L’intégralité de la ligne 2 avec la partie souterraine sera mise en service en septembre 2019.

Un véritable condensé d’innovations technologiques

Le tramway de Nice est un projet de nouvelle génération innovant et complexe.
Il a fallu inventer le tram du 21e siècle, et un soin tout particulier a été apporté à son insertion dans la ville.
A terme, 2 500 arbres auront été plantés et 60% du linéaire sera en voie verte. Le chantier hors norme de ce projet s’est fait avec le moins de désagrément possible pour les Niçois et avec le maintien de la circulation routière et des stationnements, qui seront d’ailleurs supérieurs en nombre après les travaux.

Afin de préserver le centre-ville historique de Nice, le tramway de Nice comporte une partie souterraine de près de 3 km. De plus, les deux lignes de tramway seront intégralement, pour les parties en surface, sans caténaire grâce à un système innovant de recharge statique par le sol couplé à des super capacités Citadis Ecopack co-développés par Alstom et Centum Adetel Transportation Solution en première mondiale. Ces super capacités se rechargent par rechargement express des batteries embarquées par le sol en seulement 20 secondes à chaque station. Enfin le groupement Essia réalise ces deux lignes de tramway avec prouesse en 3 ans au lieu des 5 initialement prévus pour la partie surface, déviations de réseaux comprises.

Cette première mise en service sur la ligne 2, ouest-est, illustre le travail réalisé depuis 2010 par les équipes d’Egis sur ce projet d’envergure pour la Métropole Nice Côte d’Azur. Egis, mandataire du groupement Essia, maître d’œuvre des lignes 2 et 3 du tramway de Nice est en charge de la conception depuis les études jusqu’à la mise en service totale des deux lignes fin 2019. Le groupement Essia gère le projet avec la Métropole Nice Cote d’Azur depuis le début du projet (2010).

Avec ce projet emblématique, Egis confirme son savoir-faire, ses compétences, sa capacité à innover et sa position de leader dans la réalisation de projet de tramway.

Voir nos vidéos :

Within the scope of H2020*, a team lead by Egis and including Thales Alenia Space has been awarded a contract to analyse possible evolutions in future aviation services for EGNOS, Europe’s satellite-based augmentation system. EGNOS is used to improve the performance of global navigation satellite systems (GNSSs) and this project will address the long-term evolution of the EGNOS programme beyond the V3 Service Releases currently defined.

The project team will investigate three specific focus areas identified by the European Commission:

  1. Enlarge the provision of EGNOS services to Communication Navigation Surveillance (CNS) and Air Traffic Management (ATM) beyond navigation, notably to address surveillance (ADS-B) and possibly support timing services for communication systems; this approach is aligned with the vision of integrated CNS;
  2. Provide additional features to increase the robustness against external intentional or unintentional threats/attacks to the EGNOS navigation service, for instance by adding authentication to GNSS signals or ad hoc features at antenna and receiver level;
  3. Enhance the navigation, positioning and/or timing performance provided at user level, for instance by improving the vertical position accuracy and the time-to-alert to enable supporting Cat-II approach procedures.

The twelve-month contract will deliver analysis of operational user needs, safety risk assessments and cost benefit analyses. An important part of the work will be defining the underlying issues and trends that will influence developments beyond 2025.

Egis BU Aviation Service Line director, Thierry Arino said: “Our team is working closely with partners DSNA (Direction des Services de la Navigation Aérienne) and ESSP (European Satellite Services Provider), who will provide technical inputs and valuable user perspectives. The aim is to answer questions about technical feasibility, viable business models and the optimum implementation timeline. Ultimately the European Commission should have the necessary elements to support their decision-making process regarding potential new services based on the EGNOS system beyond V3.”

* Horizon 2020 is the financial instrument implementing the Innovation Union, a Europe 2020 flagship initiative aimed at securing Europe's global competitiveness.

Dans le cadre du programme de recherche H2020*, un groupement mené par Egis et intégrant des équipes de Thales Alenia Space a remporté un contrat pour analyser les évolutions possibles des futurs services d'EGNOS pour l’aviation. Système européen de renforcement satellitaire, EGNOS est utilisé pour améliorer la performance des systèmes mondiaux de navigation par satellite (GNSS). Ce projet portera sur les évolutions à long terme du programme EGNOS au-delà des versions de service V3 définies actuellement.

L’équipe projet déroulera son étude selon trois axes identifiés par la Commission européenne :

  1. Elargir la fourniture de services EGNOS à la Communication, Navigation et Surveillance (CNS) et à la gestion du trafic aérien (ATM) au-delà de la navigation, en particulier pour assurer la surveillance (ADS-B) et potentiellement les services de datation pour les systèmes de communication ; une approche conforme avec la vision de CNS intégrée ;
  2. Fournir des fonctionnalités supplémentaires pour améliorer la robustesse contre les menaces intentionnelles ou non-intentionnelles portant sur le service de navigation EGNOS, par exemple en ajoutant une authentification aux signaux GNSS ou des dispositifs spécifiques sur les antennes et récepteurs ;
  3. Améliorer les performances de navigation, positionnement et/ou de datation fournies à l’utilisateur, par exemple en améliorant la précision de la position verticale et le délai d’alerte afin de prendre en charge les procédures d’approches Cat-II.

Le contrat de douze mois comprendra la réalisation d’une analyse des besoins opérationnels des utilisateurs, d’études de sécurité et d’analyses coûts-bénéfices. Une partie importante du travail consistera à définir les questions sous-jacentes et les évolutions qui justifieront les développements postérieurs à 2025.

Thierry Arino, Directeur du conseil technique de la BU Aviation d’Egis, indique : “Notre équipe travaille en étroite collaboration avec nos partenaires de la DSNA (Direction des Services de la Navigation Aérienne) et de l’ESSP (European Satellite Services Provider), lesquels nous apporteront des données techniques ainsi qu’une perspective utilisateurs précieuse.
L'objectif est de répondre aux questions sur la faisabilité technique, des modèles économiques viables et un calendrier optimal de mise en œuvre. A l’issue du projet, la Commission européenne devrait disposer des éléments nécessaires pour alimenter son processus décisionnel portant sur de nouveaux services potentiels basés sur le système EGNOS au-delà de la V3. »

*  Horizon 2020 est le programme de financement de la recherche et de l'innovation de l'Union européenne pour la période 2014-2020.

Le 28 juin a lieu le lancement des premiers travaux d’infrastructures du prolongement de la 3ème ligne du tramway de Saint-Etienne, après une année de travaux préparatoires et déviations de réseaux.

Egis a été mandaté en 2015, au sein d’un groupement formé avec Atelier Villes et Paysages et Atelier des Vergers, pour la maîtrise d’œuvre de ce projet, qui sera mis en service fin 2019.

Des études préliminaires aux essais, la mission d’Egis porte sur la coordination des déviations de réseaux, le réaménagement des voiries et les infrastructures du tramway.

Cette extension de 4,5 km permettra d’assurer la liaison entre la gare de Saint-Etienne Châteaucreux, le quartier du Soleil, le Zénith, la zone d’activités du Technopôle et le stade Geoffroy-Guichard. La ligne comportera 8 stations dont 6 nouvelles et permettra à terme de réduire de 26% le temps de parcours actuel en tramway entre Châteaucreux et La Terrasse.

Egis en partenariat avec le cabinet LUYTON (spécialisé en architecture et urbanisme) a remporté les études amont du premier pôle d’échanges multimodal de la Communauté d’Agglomération du Pays Ajaccien (CAPA). Ce pôle d’échanges multimodal est destiné à devenir la porte d'entrée de l'agglomération de Sarrola-Carcopino et permettra de rejoindre Ajaccio en 15 minutes à peine.

La mission consiste à élaborer un programme fonctionnel avec propositions de plusieurs scénarios d’implantation permettant d’intégrer les usages actuels et futurs du pôle d’échanges pour l’ensemble des modes de déplacements sur la base des besoins (des usagers, des services, des commerces, …) qui seront définis dans le cadre de cette étude.

Cette mission va permettre de traiter l’ensemble des enjeux d’un pôle d’échanges multimodal à savoir les attentes paysagères et architecturales, les interconnexions entre les différents espaces fonctionnels, la création de nouveaux usages, l’accessibilité, les équipements et l’intermodalité…

Ce projet entre pleinement dans les préoccupations actuelles en matière de mobilité privilégiant les modes alternatifs à la voiture, le stationnement, les nouvelles façons de voyager et de concevoir les déplacements domicile-travail.  Au cœur de ce projet, le maître mot est "Mobilités".

Crédit image : LUYTON

La newsletter e-Contact complète notre magazine trimestriel Egis Contact. Chaque mois, vous y découvrirez nos actualités, nos prises de position sur de grandes thématiques métiers ou de société, mais aussi des sujets d'expertise.

A la Une du mois de juin :

Lever de rideau pour le tram de Nice : inauguration du tronçon Cadam Magnan de la ligne 2 ouest-est du tramway de Nice. Mais aussi :

  • Double récompense urbanistique et paysagère pour les Quais de Seine à Rouen
  • Pourquoi investir dans l'adaptation au changement climatique ?
  • Le tramway de Marseille s'offre une nouvelle signalisation
  • Egis sur les rails depuis 50 ans
  • Un nouveau centre commercial ouvre ses portes en Moselle

> Consultez e-contact du mois de juin en ligne

> Abonnez-vous !

From June 26 - 28 at Paris Nord Villepinte

Egis's nuclear teams will be on hand at this unmissable industrial event and look forward to greeting you on their stand, 7 - H117.

World Nuclear Exhibition (WNE) is the first global event dedicated to the civil nuclear community. This year it is being held at Paris Nord Villepinte, in Hall 7 - ideally situated just 15 minutes from Roissy Charles de Gaulle Airport and easily accessible from Paris by RER regional train.

This 3rd edition will focus on a new era in nuclear energy.

Covering 25,350 m2 and with more than 20,000 visitors, WNE is going from strength to strength.

Figures expected in 2018 :

  • 4,000 pre-arranged B2B meetings
  • 800 exhibitors, with 37% from 27 different countries
  • 20 overseas stands

Contact us

More information on the event, click here.

Garantir l’acceptabilité du chantier dans son environnement urbain, c'est le défi que relève Egis dans son projet de BHNS à Saint-Brieuc en Bretagne, grâce la méthode FURET (Furtivité Urbaine Réseaux Et Travaux).

Dans le cadre de sa mission de maitrise d’œuvre du BHNS de Saint-Brieuc, en coordination avec l’Agglomération de Saint-Brieuc, Egis applique sa méthode FURET pour :

  • Garantir l’acceptabilité des travaux auprès de l'ensemble des acteurs de la ville.
  • Créer les conditions favorables pour que les travaux soient l’annonce d’un changement positif.
  • Porter une attention particulière aux commerces impactés.

Notre méthode

1. En phase Conception

Egis analyse le contexte du chantier :

  • En cartographiant les différentes activités impactées : commerces, écoles, bureaux, restaurants…
  • En définissant les types de nuisances : sonores, visuelles, sécurité publique, protection des écosystèmes… et leur niveau de criticité.
  • En identifiant les contraintes : accès et livraisons, garantir des stationnements à proximité, l’accèssiblité des commerces, le transport public…

Egis organise la concertation et la co-construction du projet :

  • En réalisant des enquêtes/entretiens auprès d’un panel de commercants, riverains et usagers avec son partenaire sociologue.
  • En écoutant les différents services de la Ville et de l’Agglomération.
  • En organisant des réunions publiques et des ateliers de travail.

Egis intégre dans les Contrats de Travaux :

  • La démarche à laquelle les entreprises doivent adhérer,
  • les travaux nécessaires pour limiter la gêne.

2. En phase exécution des travaux  

Le BHNS de Saint-Brieuc est entré en phase travaux le 14/05/2018.

Les étapes du projet en phase exécution :

  • Mise en place d’une équipe dédiée pendant toute la durée des travaux avec un chef de projet, un 2nd ingénieur, un médiateur de chantier et un chargé de communication.
     
  • Des réunions spécifiques FURET sont organisées avec les entreprises notifiées. Elles permettent l’intervention du sociologue, le partage des objectifs et des enjeux. Ces réunions sont aussi l’occasion de mises au point sur l'attitude à adopter tout au long du chantier. Ici, l’esprit d’équipe est indispensable pour réussir.
     
  • Un planning précis pour un phasage des travaux rigoureux est mise en place avec intégration de tous les lots et des travaux concessionnaires et prise en compte des manifestations et festivités de la Ville.
     
  • Organisation et planification des réunions d'information publiques "comité de suivi" (tous les mois) et de rencontres individuelles avec les commerçants avant le démarrage des travaux par secteur (selon phasage) pour recueillir leurs contraintes.

La réduction des nuisances de chantiers présente une réelle complexité. C’est un enjeu d’avenir pour les acteurs de la ville, et nos équipes Egis ont réussi à développer et appliquer une méthode efficace et reconnue. Mais FURET va même au-delà, la méthode peut transformer la contrainte "travaux" en opportunité de développement et de promotion du territoire.

Pages